L’entreprise Nike éditera de manière limitée une basketbaptisée « Uprising », et inspirée de la révolution haïtienne haïtienne de 1804. Elle sera disponible du 1er au 10 novembre, lit-on dans L’Union Suite.

Aout dernier, « We Are Cultivator x Nike » a organisé un concours baptisé « Give Thanks Drop » dans le but d’attirer des créateurs à l’échelle nationale. L’Américaine d’origine haïtienne, basée à Brooklyn, Ruth Jean-Marie a été sélectionnée à la main dans le bassin concurrentiel pour concevoir une basket pour Nike. Par son dessin, Jean-Marie a mis en lumière une période importante de l’histoire du monde : la révolution haïtienne de 1804.

S’appuyant sur les uniformes des révolutionnaires haïtiens, axant sur le succès des rebelles asservis, Jean-Marie a appelé à juste titre la sneaker « Insurrection ». Soulèvement léger et favorable, son but est de nous rappeler le pouvoir de la pensée. Il est également un rappel de l’exploit accompli par les soldats de l’Armée indigène qui ont tombé la plus grande armée révolutionnaire de l’époque, celle de Napoléon Bonaparte.

Uprising est une série limitée disponible uniquement en ligne, du 1er au 10 novembre prochain. Une partie des bénéfices sera reversée à The August Project dont le but est de réduire la pauvreté à Léogâne, une commune d’Haïti, tout en stimulant l’imagination.

« La révolution exige de croire en la pensée. L’imagination de ce qui est possible importe plus que le mouvement », déclare Ruth Jean-Marie. Elle n’est pas seulement designer, elle est aussi entrepreneure, philanthrope et fondatrice de The August Project.